AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jersey W. • Live and let die.

Aller en bas 
AuteurMessage
Jersey Wyngarden

avatar

Nombre de messages : 44
Age : 26
<FONT COLOR=#b38e38>Pseudonyme</FONT> : So Damn Cool
<FONT COLOR=#b38e38>Jukebox</FONT> : Learning to Fly by Pink Floyd.
<FONT COLOR=#b38e38>Statut</FONT> : Humaine
<FONT COLOR=#b38e38>Occupation</FONT> : Agent de la C.H.
<FONT COLOR=#b38e38>Arme favorite</FONT&g : Les Armes Blanches et à Feu.
Date d'inscription : 01/01/2009

OTHERSIDE
Bloody Mood: Irritated.
Before Sunset:

MessageSujet: Jersey W. • Live and let die.   Jeu 1 Jan - 23:41


© Raven.


Découvrez Pink Floyd!

    I . Carte d'identité

    • Nom(s) : Wyngarden. Et dire que les Wyngarden étaient à un "d" près d’avoir un nom qui signifierait jardin de vent. Gageons qu’ils ne sont pas trop déçus…
    • Prénom(s) : Bien que la jeune femme ait tenté, durant sa jeunesse, à mainte reprises de savoir d’où venait ce prénom, elle ne parvint jamais à avoir de réponse vraiment signifiante. Apparemment que Jersey était apparu comme une vision à ses géniteurs, l’inspiration du moment. Quelle chance de s’appeler comme une sorte de vaches…
    • Surnom(s) : Pendant toutes ses années de scolarité, à commencer par le jardin d’enfants – qui n’est pas de la scolarité, mais bon - , on l’avait appelée New. Nul besoin de vous expliquer le jeu de mots extrêmement médiocre, je suppose. Ce surnom s’évanouit en même temps que les finissants lançaient leur chapeau carré dans les airs. Depuis, elle ne possède aucun sobriquet, pas qu’elle s’en plaint.
    • Date de naissance : Le dix janvier mille-neuf-cent-quatre-vingt-six.
    • Age : Vingt-deux ans.
    • Lieu de naissance : Winchester, Virginie, États-Unis d’Amérique, Amérique du Nord.
    • Nationalité(s) : La mère de Jersey vient de l’Australie tandis que son grand-père maternel est finlandais. Pour ce qui est de son père, il vient tout bonnement des États-Unis, plus précisément de la Louisiane.
    • Occupation : Jersey travaille comme serveuse dans un petit restaurant style Steakhouse situé sur la Mindshare Avenue. Bien sûr, ce petit travail ne lui sert qu’à couvrir son emploi d’agent pour la Craving Hunt.


    II . Profil psychologique

    La femme est un mystère. Jersey aimerait bien pouvoir se dire qu’elle fait exception à cette règle, mais elle n’en est pas trop sûre. Après tout, la beauté de l’espèce humaine réside dans sa complexité, non? La belle jeune femme est très songée, très posée. Sa mère lui disait toujours, alors qu’elle était petite, qu’elle avait une vieille âme. Alors que les enfants sont reconnus pour être cruels et méchants, Jersey était tout à fait à l’opposé de ceux-ci. Du genre à tourner sa langue dans sa poche dix fois plutôt qu’une avant de parler, la belle blonde démontre beaucoup de respect envers les autres. Si, toutefois, elle juge que la personne mérite d’entendre la vérité – aussi blessante qu’elle puisse l’être – Jersey se fera un devoir de la dire. Généralement de bonne écoute, elle est une épaule sur laquelle il est confortable de pleurer. Si vous êtes à la recherche d’un point de vue objectif, aller voir Jersey. Si vous êtes à la recherche d’une personne qui vous donnera son opinion en plus de vous suggérer chaudement ses idées quant aux solutions, n’allez pas voir Jersey. Le mieux qu’elle ferra pour vous est de vous poussez à vous-même trouvez les solutions. Elle vous montrera que vous avez tous les outils nécessaires en main pour vous débrouillez. Un grand défaut chez Jersey est qu’il peut s’avérer très difficile de savoir qui elle est réellement. Personne ne pourrait expliquer pourquoi, mais elle démontre une réelle difficulté à faire part de ses sentiments, de ses pensées les plus intimes et personnelles. Comme si, tout autour d’elle, se trouvait une protection, une carapace. La plupart des personnes dans cette situation ont vécu un événement marquant, mais ce n’est pas le cas chez Jersey. En revanche, comme pour masquer son côté très penseur, très solitaire et son âme "d’artiste torturé", elle est armée d’un sens de l’humour à toute épreuve. Elle se débrouille bien avec les blagues sarcastiques, autant qu’avec l’humour absurde ou même les petites vannes à double sens. La plupart des personnes trouve la belle très froide et dure, aux premiers abords, puis ils voient son côté plus amusant, énergique sans toutefois avoir accès au fond de sa pensée. On entend souvent dire que nous sommes dans une société de consommateurs. Eh bien, si c’est le cas, ça ne regarde en rien Jersey. Même en amour elle n’est pas une grande consommatrice. Autant dans le sens où il n’y a pas une tonne de têtes à son tableau de chasse autant dans le sens où elle est plus portée vers les relations sérieuses et à long terme. Une fois que l'on s'est montré assez attentionné et persévérant, Jersey va tout simplement vous tendre les bras. Vous aurez devant vous, une personne très généreuse, complètement désintéressée, chaleureuse, aimante et attentionnée. L’attente en vaut la peine.

    • C’est peut-être à cause de son emploi du temps un peu … inhabituel que Jersey a besoin d’être dans une routine. Il faut que tout dans son appartement soit rangé d’une certaine manière. Par exemple, la pile de trois ou quatre magazines sur la table à café du salon qui est un peu de travers et où une ou deux magazines détonnent du lot en n’étant pas parallèles aux autres, c’est voulu. Il y a aussi le journal du jour, ouvert à la page des jeux de Sodoku et des mots croisés, qui reste durant toute la journée – jusqu’à ce qu’elle le remplace par celui du jour actuel tous les matins – afin de donner une touche invitante, de donner l’impression qu’il y a de la vie dans cet endroit. Ses CDs sont tous classés par ordre alphabétique. D’abord, selon les groupes, puis selon le titre des albums. Dans ses temps perdus, Jersey aime mettre ses denrées non périssables en ordre alphabétique. Dans l’armoire de sa salle de bain, toutes ses bouteilles de lotions, crèmes hydratantes, shampooings, revitalisants, trucs pour les cheveux, etc. sont classés par couleur et ensuite par ordre croissant selon leur taille.

    • Depuis sa tendre enfance, la jeune femme fait un vœu si, par hasard, elle regarde l’heure et voit seulement des chiffres identiques. Elle a commencé quand sa mère lui a dit, durant l’après-midi alors que Jersey l’aidait à faire le repas, - même si elle ne faisait que regarder sa mère travailler -, de regarder l’heure, il était 4 :44 pm, et de faire un vœu. Un jour, on lui dit que lorsque l’on voyait toujours les mêmes chiffres, cela avait une signification. Par exemple, si à tous les jours on voit à plusieurs reprises le nombre 37, c’était que nos anges gardiens étaient désireux de nous dire quelque chose. Cette même personne avait offert un livre de signification des messages du genre. Jersey est incapable de mettre son réveil matin à une heure s’il n’y a aucun lien entre les chiffres. Par exemple, si elle doit absolument être levée à 8h00, elle va mettre son alarme à 7h52 parce que 7 = 5+2. Peu importe l’heure à laquelle elle va au lit, Jersey n’arrive pas à se lever plus tard que 9h00.

    • Elle est vraiment attirée par tout ce qui touche l’art. Bien sûr, Jersey adore la musique, pourtant elle n’a aucun talent dans ce domaine mis à part en écouter. Son talent à elle c’est le visuel. Elle adore la photographie et le dessin, deux choses qu’elle pratique depuis sa préadolescence. Les parents de la jeune femme lui ont payé des cours à l’époque. Elle s’adonnait aussi à la peinture, mais cela ne dura que quelques années. Elle était trop impatiente pour devoir arrêter entre chaque couleur afin de laisser sécher. D’ailleurs, la plupart du temps, elle ne patientait pas assez longtemps et quand elle commençait à ajouter des détails avec une autre couleur, les couleurs se mélangeaient et elle pouvait dire adieu à ses toiles. On lui a récemment offert un appareil photo Canon EOS 450D qu’elle chérit comme la prunelle de ses yeux.

    • Bien que Jersey ne soit pas une personne que l’on pourrait qualifier de très superficielle ou même artificielle, il y a quelques aspects de la mode qui l’interpellent plus que d’autres. Par exemple, le vernis à ongle. Selon elle, la personne qui a inventé cette petite merveille est tout simplement un génie. Jersey possède une impressionnante collection de petits pots de peinture pour les ongles. Ça comme du blanc – pour les manucures françaises – et ça se termine au noir tout en passant par les jaunes-orangés, les rouges cerises, les bleus électriques, les pourpres, … Jersey est également fanatique des boucles d’oreilles. Elle en possède au moins une paire dans des coloris sensiblement identiques aux coloris de ses vernis à ongles. La plupart de ses bijoux ont l’air d’avoir été dérobés à sa grand-mère dans une boîte dans le grenier sur laquelle on aurait écrit ‘’sixties’’. La jeune femme aime passer du temps le matin à coiffer sa chevelure. Même si la plupart des gens croient qu’elle ne fait que replacer quelques mèches ici et là après son levé. Avec beaucoup de volume et des boucles à la fin de ses cheveux dorés.

    • On a toujours dit à Jersey que, dans une vie antérieure, elle était un homme. Probablement un homme dans les années soixante ou soixante-dix qui abordait fièrement le style ‘rocker’ avec une coupe de cheveux style sérieuse dans le devant et folle en arrière. Vous l’aurez deviné, on parle ici de la coupe mulet. Tout ça uniquement parce que Jersey est une fan inconditionnelle des classiques du rock et qu’elle possède depuis ses dix-sept ans une Firebird 1969 de Pontiac. Une très belle voiture en assez bon état. Le moteur ronronne toujours comme depuis son premier jour, son toit ouvrant assure le style et sa couleur rouge accompagne parfaitement Jersey. La jeune femme adore prendre un peu de son temps libre pour nettoyer son ‘bébé’.


    • Surnom : So Damn Cool
    • Sexe : Le souvent possible, avec des garçons bien entendu! leche
    • Personnalité sur l'avatar : Amber Heard
    • Comment avez-vous connu FBM : Bazzart
    • Commentaires : hug


Dernière édition par Jersey Wyngarden le Sam 3 Jan - 13:11, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jersey Wyngarden

avatar

Nombre de messages : 44
Age : 26
<FONT COLOR=#b38e38>Pseudonyme</FONT> : So Damn Cool
<FONT COLOR=#b38e38>Jukebox</FONT> : Learning to Fly by Pink Floyd.
<FONT COLOR=#b38e38>Statut</FONT> : Humaine
<FONT COLOR=#b38e38>Occupation</FONT> : Agent de la C.H.
<FONT COLOR=#b38e38>Arme favorite</FONT&g : Les Armes Blanches et à Feu.
Date d'inscription : 01/01/2009

OTHERSIDE
Bloody Mood: Irritated.
Before Sunset:

MessageSujet: Re: Jersey W. • Live and let die.   Jeu 1 Jan - 23:41

    III . Anecdotes et biographie

      « Lauren était une fille aimée, une élève modèle, une amie attentionnée et, avant tout,
      Lauren Walsh était une personne unique, formidable et aimante. … »

    Les reniflements et les sanglots des gens qui l’entouraient étaient suffisants pour qu’elle ne puisse porter aucune attention au prêtre. Son regard était particulièrement fixé sur Mr. et Mme. Walsh. Un peu plus tôt, Jersey n’avait été capable de retenir quelques larmes quand la mère de Lauren vint la saluer. Rachel avait été comme une mère pour la blonde durant des années. Lauren Walsh était l’amie d’enfance de Jersey, elles se disaient cousines alors qu’aucun lien de parenté ne les unissait. Elles auraient tout donné pour pouvoir avoir le même sang qui coulait dans leurs veines. Dire qu’à peine seize années plus tard, Jersey était la seule qui avait toujours du sang. Le reste des éloges funestes passa plus que rapidement. Jersey avait été occupée à observer les peintures au plafond cathédral de l’église. Elle n’avait pu porter attention aux discours prononcés par les membres de la famille de Lauren, elle aurait craqué.

    Toutes les personnes présentes, toutes vêtues de noir de la tête aux pieds, marchaient tranquillement jusqu’au cimetière situé à côté de le vieille petite église d’un quartier modeste de Winchester. La pluie était si fine que Jersey n’aurait su dire si elle était réelle ou si elle n’existait que dans son esprit.

    « Je sais ce qui est arrivé à votre amie.»

    Effrayée, Jersey ouvrit les yeux rapidement et tourna la tête en direction de l’homme qui se tenait à ses côtés.

    « Lauren a été frappée par une voiture. »
    « Oui, mais ce n’était pas un accident. »
    « Pardon? »
    « Je sais comment c’est arrivé. »
    « Partez, monsieur. »

    L’homme se rapprocha de Jersey. Elle voulut crier, mais elle était à la fois si effrayée et intriguée qu’aucun son de parvint à s’échapper de ses fines lèvres. Jersey pouvait sentir le souffle chaud de l’homme sur son visage, le long de mâchoire et sur son lobe d’oreille. Le contraste entre la chaleur de l’air soufflé sur sa peau glaciale grâce à la température la fit frisson. Un frisson de terreur.

    « Crois-tu en la magie, Jersey ? … Peu importe. Laisse-moi te dire ce qui est arrivé à ta copine. Un sorcier pratiquant la magie noire ayant le pouvoir de contrôler l’esprit des gens a décidé de s’amuser un peu avec elle. Tu devines la suite; il a réussi à contrôler son esprit afin qu’elle se jette sur la première voiture qui croiserait son chemin. »

    L’homme patienta, attendant probablement une quelconque réaction de la part de Jersey. Mais elle restait de marbre. Peut-être était-ce à cause du choc ou bien parce qu’elle croyait que si elle l’ignorait, il irait ennuyer quelqu’un d’autre. L’homme ne s’impatienta pas.

    « Écoute. Je sais que tu as des problèmes d’argent – j’ai mes contacts – et je sais que tu as tout ce que je recherche. … Bon. Je vois que tu n’as pas trop envie de discuter. Je te laisse ma carte. Appelle-moi quand tu te seras décidée à croire la vérité. Appelle-moi à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit et je me ferrai un plaisir de tout t’expliquer et aussi de te dire ce que tu peux faire pour moi et pour Lauren. Qu’elle repose en paix cette pauvre. »

    L’homme reprit une distance normale de Jersey et enfouit une de ses mains à l’intérieure de son veston. Quelques secondes plus tard, il en ressortit un petit bout de carton blanc qu’il tendit à la jeune femme avant de partir sans se retourner.


    - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -


    Sa respiration était saccadée. Un mélange entre le résultat d’un effort physique et aussi parce qu’elle était énervée. Qui n’a jamais joué les bandits en suivant quelqu’un, sans faire de bruit, partout dans la maison afin de donner à cette personne une frayeur. C’était un peu ce que faisait Jersey à tous les soirs, ou presque, depuis quelques temps. Les ordres de ses supérieurs étaient clairs : elle devait tuer les sorciers qui croisaient son chemin. Point final. Pas d’hésitation, pas de remords. Rien d’autre qu’un meurtre. Jersey ne comprenait plus ce qui lui arrivait. Soit elle perdait la main, soit elle perdait la raison. Après des années de travail acharné, elle se mettait à avoir des doutes et des remords. Dans sa main droite se trouvait son poignard favori. Une belle arme et, de plus, très efficace. Elle serrait si fort que ses jointures en étaient rendues blanches. Au fond d’elle, Jersey savait bien qu’elle ne se servirait pas de son arme. Pas maintenant, en tout cas. Elle était à l’abri des regards, cachée dans la noirceur qu’offrait une ruelle près de la discothèque où il travaillait.

    D’un geste irréfléchi, elle posa son arme sur le dessus d’une pile de caissons en bois. C’était mercredi soir et, à force de le suivre partout, Jersey savait qu’il sortirait d’une minute à l’autre, ayant terminé son quart de travail depuis une dizaine de minutes. Elle avait raison. Il n’allait pas tarder à passer devant l’entrée de la ruelle, elle n’avait qu’à écouter le son de voix qui se rapprochait d’elle, devenant de plus en plus clair et fort alors qu’il chantonnait. D’un geste rapide, Jersey l’entraîna dans la ruelle, la seconde où il était entré dans son champ de vision. Les mains sur le collet de sa veste, elle le poussa avec force contre le mur de briques. Jersey était presque offensée de ne pas voir de peur ou même un soupçon d’étonnement dans son regard. C’était comme s’il l’avait attendue.

    C’est alors que la belle réalisa enfin qu’elle n’avait plus d’arme sur elle ayant eut le stupide réflexe de laisser son couteau plus loin. Finalement, elle perdait la raison, la tête et la main et ce tous en même temps! Elle lâcha rapidement sa proie, se jetant sur son arme rapidement, comme si elle avait une chance qu’il soit encore là une fois qu’elle serait de nouveau armée. Comme défaite, il n’était plus là. Elle appuya ses mains contre le mur de briques où elle avait poussé Sadig quelques instants plus tôt. Elle s’en voulait d’avoir l’air aussi débutante, si empotée, si maladroite, si tête-en-l’air, si …

    « Tu croyais tout de même pas que j’étais parti sans, d'abord, te dire au revoir … »

    Jersey avait dû se perdre dans ses pensées, puis qu’elle fut si surprise d’entendre la voix de Sadig qu’elle en échappa son poignard. La voilà sans défense à nouveau. Dans une tentative presque désespérée, elle serra son poing et se retourna rapidement, prête à assener un coup au sorcier. Il devait avoir prédit les intentions de la blonde, puis que d’un mouvement rapide, il s’empara de ses poignets et se fut à son tour de la pousser contre le mur. Il tenait ses poignets contre le mur en appuyant fermement tout en restant délicat.

    « Qu’est-ce qui se passe, Mademoiselle n’a pas envie de jouer ce soir ? »
    « Lâche-moi immédiatement. »
    « Pas très convainquant tout ça. »
    « Si tu ne me lâches pas dans la prochaine seconde, je vais … »
    « Tu vas quoi? T’es pas vraiment en position de menacer en ce moment, pas vrai ? »

    Il souriait, visiblement très amusé par tout ça. Bien qu’elle fasse de son mieux pour avoir l’air furieuse et menaçante, la vérité était que Jersey appréciait peut-être un peu trop la tournure des événements. La façon dont il la regardait, son sourire, … Elle pouvait même sentir son odeur ce qui apportait un petit sourire béat sur son visage. Un sourire qu'elle ne parvenait pas à contrôler; elle était pathétique.



    • Pourquoi votre personnage est-il devenu un agent ? :
    Jersey avait à peine atteint la majorité, elle avait dix-huit ans, et, comme toutes jeunes femmes de dix-huit ans, elle voulait un avenir prometteur. Elle voulait devenir quelqu’un et peut-être même changer le monde. Bon, peut-être pas le monde, mais au moins la vie de quelqu’un? Elle vivait depuis peu dans son propre appartement. Ses parents payaient la majorité de ses études, mais les Wyngarden n’étaient pas spécialement fortunés. Bien qu’ils aient tenté de mettre le plus de fonds possible dans une compte en banque réservé aux études supérieures de leur progéniture, ils n’avaient pas réussi à atteindre une somme assez importante pour envoyer leur fille étudier en toute tranquillité d’esprit. Afin de payer le reste de cet argent, de payer son logement, de payer sa nourriture, de payer ses factures, de payer ses trucs nécessaires à une bonne hygiène ou même seulement une nouvelle paire de chaussettes quand les siennes se faisaient vieilles et ressemblaient d’avantage à du fromage suisse, Jersey était employée à mi-temps dans une boutique de jouets. La plupart du temps, la jeune femme avait à choisir entre manger ou avoir un toit au-dessus de la tête. Évidemment, son appartement passait en premier. Puis, la mort de son amie d’enfance vint perturber sa vie. On lui apprit l’existence des sorciers et, surtout, qu’ils étaient un danger pour la pollution. On proposa à Jersey une offre qu’elle ne pouvait refuser : un bon salaire et la chance de venger la mort de Lauren. Après quelques mois durant lesquels elle apprit principalement à se battre, à utiliser une arme à feu et à manier les armes blanches, Jersey laissa tomber ses études afin de se consacrer à son nouvel emploi.

    • Quelle est son opinion personnelle vis-à-vis des sorciers ? :
    Durant des années, la jeune femme avait tué – pour ne pas dire massacrer – des sorciers et des sorcières. Elle n’avait aucun remord et elle y prenait même un certain plaisir. On lui avait enseigné plusieurs choses au sujet de la sorcellerie. Comment repérer un sorcier, comment vaincre un sorcier selon son pouvoir, … Toutefois, il y a bien une chose qu’on avait ‘omit’ de lui enseigner : l’existence de la magie blanche et de la magie noire. Durant des années, à tous les soirs, elle allait à la poursuite de sorciers afin de les éliminer. Durant des années, elle se réconfortait le soir en se disant qu’elle rendait ce monde un peu meilleur chaque jour. Durant des années, elle avait été une meurtrière et durant des années on l’avait utilisée. Aujourd’hui, elle ne sait plus quoi à faire quant à son job. Elle a peur de se révolter contre la Craving Hunt, mais elle n’est pas assez sans cœur pour continuer d’assassiner des bienfaisants. Sa technique, pour l’instant, est de traquer, de se faire repérer, d’attendre de voir une réaction quelconque et, selon cette réaction, attaquer et éliminer ou non. Une technique qu’elle ne pourra pas garder bien longtemps puisque les autres agents de la C.H commencent de plus en plus à porter attention à elle et ce n’est pas certainement pas pour la félicité d’être l’employée du mois.




Dernière édition par Jersey Wyngarden le Sam 3 Jan - 15:21, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kendal Ferdzen
CRAZYADMIN • For all I know of you now.
avatar

Nombre de messages : 160
Age : 27
<FONT COLOR=#b38e38>Pseudonyme</FONT> : Herjuliwiii
<FONT COLOR=#b38e38>Jukebox</FONT> : Again & again • Keane
<FONT COLOR=#b38e38>Statut</FONT> : Sorcière
<FONT COLOR=#b38e38>Occupation</FONT> : .
Date d'inscription : 28/12/2008

OTHERSIDE
Bloody Mood:
Before Sunset:

MessageSujet: Re: Jersey W. • Live and let die.   Jeu 1 Jan - 23:42

AMBER woo
Bienvenue gr

_________________
    ©️ Sweet tabasco, ma Dirty; me
    You take the pieces of the dreams that you have
    cause you don't like the way they seem to be going
    you cut them up and spread them out on the floor
    you're full of hope as you begin rearranging

    The Lovers Are Losing ; Keane

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dylan Milesbury
HEALINGADMIN • We might as well be strangers.
avatar

Nombre de messages : 203
Age : 28
<FONT COLOR=#b38e38>Pseudonyme</FONT> : Grumpy Crumpet ; anciennement Cheeky.
<FONT COLOR=#b38e38>Jukebox</FONT> : Muse • Supermassive black hole. Ca déchire tout.
<FONT COLOR=#b38e38>Statut</FONT> : Humaine. Donc dites non dangeureuse pour les autres.
<FONT COLOR=#b38e38>Occupation</FONT> : Agent de la Craving Hunt, et barmaid au Plumptree Way.
<FONT COLOR=#b38e38>Arme favorite</FONT&g : Un Llama M82. Vous pouvez être jaloux (a).
Date d'inscription : 27/12/2008

OTHERSIDE
Bloody Mood: Fatiguée et arrogante.
Before Sunset:

MessageSujet: Re: Jersey W. • Live and let die.   Jeu 1 Jan - 23:45

Kendal Ferdzen a écrit:
AMBER woo
Bienvenue gr

+12. cla pia

_________________
    ©️ Miss Love • Mechanical Heart.
    Because something burns
    Inside of me. It’s everything
    I long to be, and lies they only
    Stop me from feeling free.
    ©️ Charlie Winston • Like A Hobo.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://full-blood-moon.keuf.net
Jersey Wyngarden

avatar

Nombre de messages : 44
Age : 26
<FONT COLOR=#b38e38>Pseudonyme</FONT> : So Damn Cool
<FONT COLOR=#b38e38>Jukebox</FONT> : Learning to Fly by Pink Floyd.
<FONT COLOR=#b38e38>Statut</FONT> : Humaine
<FONT COLOR=#b38e38>Occupation</FONT> : Agent de la C.H.
<FONT COLOR=#b38e38>Arme favorite</FONT&g : Les Armes Blanches et à Feu.
Date d'inscription : 01/01/2009

OTHERSIDE
Bloody Mood: Irritated.
Before Sunset:

MessageSujet: Re: Jersey W. • Live and let die.   Jeu 1 Jan - 23:51

    Ouiii, Amber! leche
    Merci à vous deux! koeur (Ashley et Kristen!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sadig Biggs

avatar

Nombre de messages : 70
Age : 26
<FONT COLOR=#b38e38>Pseudonyme</FONT> : Lexie.
<FONT COLOR=#b38e38>Jukebox</FONT> : Harder to Breathe • Maroon5.
<FONT COLOR=#b38e38>Statut</FONT> : Sorcier.
<FONT COLOR=#b38e38>Occupation</FONT> : Barman au Ghost Shadow.
<FONT COLOR=#b38e38>Pouvoir</FONT> : Téléportation.
<FONT COLOR=#b38e38>Arme favorite</FONT&g : Son pouvoir, il n'a besoin de rien d'autre.
Date d'inscription : 02/01/2009

OTHERSIDE
Bloody Mood: Amused.
Before Sunset:

MessageSujet: Re: Jersey W. • Live and let die.   Sam 3 Jan - 1:07

Jersey Wyngarden a écrit:
La mère de Jersey vient de l’Australie.

Oh seigneur, si Jersey aussi à l'accent, Sadig ne résistera pas bien longtemps. thud
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jersey Wyngarden

avatar

Nombre de messages : 44
Age : 26
<FONT COLOR=#b38e38>Pseudonyme</FONT> : So Damn Cool
<FONT COLOR=#b38e38>Jukebox</FONT> : Learning to Fly by Pink Floyd.
<FONT COLOR=#b38e38>Statut</FONT> : Humaine
<FONT COLOR=#b38e38>Occupation</FONT> : Agent de la C.H.
<FONT COLOR=#b38e38>Arme favorite</FONT&g : Les Armes Blanches et à Feu.
Date d'inscription : 01/01/2009

OTHERSIDE
Bloody Mood: Irritated.
Before Sunset:

MessageSujet: Re: Jersey W. • Live and let die.   Sam 3 Jan - 1:20

    Tant mieux alors ! Twisted Evil
      cowboy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sadig Biggs

avatar

Nombre de messages : 70
Age : 26
<FONT COLOR=#b38e38>Pseudonyme</FONT> : Lexie.
<FONT COLOR=#b38e38>Jukebox</FONT> : Harder to Breathe • Maroon5.
<FONT COLOR=#b38e38>Statut</FONT> : Sorcier.
<FONT COLOR=#b38e38>Occupation</FONT> : Barman au Ghost Shadow.
<FONT COLOR=#b38e38>Pouvoir</FONT> : Téléportation.
<FONT COLOR=#b38e38>Arme favorite</FONT&g : Son pouvoir, il n'a besoin de rien d'autre.
Date d'inscription : 02/01/2009

OTHERSIDE
Bloody Mood: Amused.
Before Sunset:

MessageSujet: Re: Jersey W. • Live and let die.   Sam 3 Jan - 1:47

Il craque, il craque ! wéé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jersey Wyngarden

avatar

Nombre de messages : 44
Age : 26
<FONT COLOR=#b38e38>Pseudonyme</FONT> : So Damn Cool
<FONT COLOR=#b38e38>Jukebox</FONT> : Learning to Fly by Pink Floyd.
<FONT COLOR=#b38e38>Statut</FONT> : Humaine
<FONT COLOR=#b38e38>Occupation</FONT> : Agent de la C.H.
<FONT COLOR=#b38e38>Arme favorite</FONT&g : Les Armes Blanches et à Feu.
Date d'inscription : 01/01/2009

OTHERSIDE
Bloody Mood: Irritated.
Before Sunset:

MessageSujet: Re: Jersey W. • Live and let die.   Sam 3 Jan - 15:21

    J'ai terminé. yeah
      I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kendal Ferdzen
CRAZYADMIN • For all I know of you now.
avatar

Nombre de messages : 160
Age : 27
<FONT COLOR=#b38e38>Pseudonyme</FONT> : Herjuliwiii
<FONT COLOR=#b38e38>Jukebox</FONT> : Again & again • Keane
<FONT COLOR=#b38e38>Statut</FONT> : Sorcière
<FONT COLOR=#b38e38>Occupation</FONT> : .
Date d'inscription : 28/12/2008

OTHERSIDE
Bloody Mood:
Before Sunset:

MessageSujet: Re: Jersey W. • Live and let die.   Sam 3 Jan - 15:23

Je valide gr

_________________
    ©️ Sweet tabasco, ma Dirty; me
    You take the pieces of the dreams that you have
    cause you don't like the way they seem to be going
    you cut them up and spread them out on the floor
    you're full of hope as you begin rearranging

    The Lovers Are Losing ; Keane

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jersey W. • Live and let die.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Jersey W. • Live and let die.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» South Jersey Shore [Old Crow]
» Probleme NEW JERSEY
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» Live your life to death (Featuring Nayki)
» Effectif du New Jersey en 2011-2012

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Full Blood Moon • Wanna taste skin :: Personnages :: Présentations :: • Présentations validées-
Sauter vers: